5 conseils pour entretenir votre appareil à vision nocturne

Dans cet article, vous allez découvrir 5 conseils pour entretenir votre appareil à vision nocturne.

Depuis le temps que vous en rêviez, vous voilà enfin en possession de votre appareil à vision nocturne que vous attendiez avec tant d’impatience. Vous n’avez pu résister bien longtemps, remarquez on vous comprend, à chaque nouvelle paire, on fait de même et à peine la nuit tombée, vous vous êtes précipité pour les utiliser…

Bilan : un appareil à vision nocturne qui permet un confort d’utilisation optimal, une observation sur une bonne portée, une qualité d’image appréciable, sans oublier une prise en main des plus agréable.

Et si vous n’en êtes toujours pas en possession et que vous êtes tombé sur cet article en toute curiosité, alors je ne peux que vous conseiller de consulter notre comparatif des meilleurs dispositifs à vision nocturne de l’année.

De retour chez vous, vous êtes plus passionné que jamais, vous êtes littéralement tombé amoureux de votre dispositif et vous souhaitez l’entretenir avec soin et minutie!
Pour que vous puissiez garder votre appareil le plus longtemps possible, découvrez ici nos conseils d’entretien.

Ne jamais laver son appareil à vision nocturne

Bien que vous soyez tenté de le bichonner, de le laver pour qu’il demeure aussi impeccable qu’à son arrivée, nous vous conseillons par expérience et expertise de ne pas prendre l’habitude de laver votre appareil à vision nocturne. Vous risquez d’endommager le bloc optique ou pire encore, les composants. Ainsi, il est recommandé de ne laver son dispositif qu’en cas d’extrême urgence et pour ce faire, le mieux est encore de vous munir d’un kit de nettoyage particulier.

 

En dehors de toutes saletés, il faudra veiller à éliminer les poussières et les particules résidant sur votre appareil surtout sur les abords du bloc optique. Si dans un premier temps cela semble bien inoffensif, cette couche des plus nuisible pourrait alors réduire la qualité de vos observations et finir par endommager votre matériel. Prenez soin de les éliminer avec minutie!

N’utilisez jamais votre appareil de jour!

Certains sont tentés de le faire, et pourtant, rien n’est plus nocif que d’utiliser un appareil à vision nocturne la journée. Comme son nom l’indique, un appareil à vision nocturne est conçu pour une observation de nuit, en plein jour, vous prenez le risque d’endommager le tube intensificateur de lumière, et vous ne pourrez plus vous en servir…

IMPORTANT: Tous les appareils à vision nocturne de génération numérique sont utilisables de jour car ils sont équipés d’un capteur photographique CDD qui ne se dégrade pas, c’est par exemple le cas de la lunette monoculaire Bushnell Equinox 6×50 260150.

Toujours faire attention à l’humidité

Appareils à vision nocturne et humidité ne font pas bon ménage, c’est peu de chose de le dire! Lorsque l’humidité n’a de cesse de s’imprégner au sein des composants de l’optique, il faut s’attendre à une dégradation de ce dernier, pire encore pour les composants électriques…

D’ordinaire, les dispositifs à vision nocturne sont vendus avec leur housse de protection, ce qui permet alors de prévenir les risques d’endommagement liés à l’humidité, prenez l’habitude de vous en servir! À la fin de vos sessions d’observation, rangez votre appareil dans sa housse, protégé, il ne risque pas de s’endommager!

Attention aux chocs!

Les appareils à vision nocturne n’aiment pas les chocs, mais ça, vous le savez 😉

À force des les heurter contre des surfaces rigides, vous risquez de fissurer le bloc optique (qui pourrait alors être réparé) au pire, vous endommagerez le système entier permettant de retranscrire une image lumineuse, auquel cas, c’est le dispositif à vision nocturne qu’il faudra changer.
Prenez soin de manipuler votre appareil avec soin. Là encore, la housse et la dragonne s’avèrent plus qu’utiles.

Faites jouer la garantie!

Aux vues des prix d’achat de certains appareils de vision nocturne qui peuvent avoisiner les 500 à 700 euros, certains fabricants (de plus en plus à vrai dire) proposent de mettre en place des garanties. Sur des périodes tout à fait variables, vous êtes alors assuré de pouvoir bénéficier d’une réparation dans le cas où votre paire de jumelle venait à être endommagée.

Dans l’optique où vous rencontreriez un problème, il ne faut pas hésiter à contacter le vendeur, le fabricant de votre appareil, qui prendra soin de réparer votre appareil, ou si besoin, de vous en fournir un neuf!

Par exemple, la société Bushnell propose une garantie constructeur sur ces produits pouvant aller jusqu’à 30 ans, dans le cas où vous vous procurez une jumelle à vision nocturne Bushnell LYNX 260401 sur Amazon, non seulement vous bénéficiez de la garantie Amazon mais en plus de la constructeur proposée par Bushnell.

Conclusion.

Lorsque l’on est passionné de vision nocturne, comme vous l’êtes assurément, il est appréciable de pouvoir profiter d’un matériel en bon état, faisant preuve d’une longévité appréciable. Il est également impensable, aux vues des tarifs, d’acheter un nouvel appareil tous les six mois!

En prenant soin de suivre et d’appliquer ces différents conseils pour entretenir votre appareil à vision nocturne, vous ne manquerez pas de bénéficier d’un matériel en bon état et de pouvoir, au fil des nuits, voguer dans la nuit, au gré de vos envies.

Enfin, dans l’optique où votre matériel serait trop endommagée pour être désormais utilisable, découvrez notre guide d’achat de votre jumelle de vision nocturne.

Répondre